MetisS JLC Moto
prototype moto MetisS

Bol d'Or, 70e édition du nom
(Dernière épreuve du Championnat du Monde d'Endurance 2006)

 

 
Souvenez-vous, en début d'année, l'équipe du MetisS JLC Moto avait clairement annoncé la couleur et leur plan de marche pour leur saison dans le Championnat du Monde d'Endurance 2006 au guidon de la MetisS (cf. La MetisS dans les "starting-block". Les 500 Km d'Assen et les 24H du Mans Moto en point de mire). "Cette saison servira de développement à la MetisS... seul le Bol d'Or en fin de saison sera pour nous l'occasion d'aller chercher un résultat".
Les objectifs étaient clairement annoncés dès le début.
Et le résultat est là, 8e place (1e en Open) au Bol d'Or 2006 !!!

Que dire de plus à l'équipe du MetisS JLC Moto ?
Tenir un tel objectif, son objectif de début de saison, et démontrer le potentiel du système JBB en Endurance (épreuve phare pour démontrer la véracité d'une technologie), malgré peu de développement et de moyen... c'est vraiment GRAND !

Alors place aux passionnés émérites: L'équipe du MetisS JLC Moto (leurs pilotes, mécanos, staff technique), Jean-Bertrand Bruneau et tout son petit monde...

Bol d'Or 2006 - Team MetisS
 
 

Mais revenons à cette magnifique édition du Bol d'Or qui vit pour la première fois en Endurance un prototype finir dans le TOP 10.

N°45
MetisS JLC Moto - MetisS 1000
Catégorie Open
Amaury Baratin - Sacha Leblanc - Emmanuel Cheron

 
Jeudi 14 Septembre:
Les essais libres du matin voient la MetisS s'afficher au 23e rang sur le sec.
L'après-midi pour les premiers essais qualificatifs cela se complique... pour les autres... car la pluie s'invite sur le circuit de Nevers Magny-cours. Amaury Baratin hisse la MetisS au 16e rang de ces essais qualificatifs.
Alors que la nuit tombe sur Magny-Cours et que la pluie redouble, vient le temps des essais de nuit sur une piste complètement détrempée. Il est clair que cela se complique de plus en plus... pour les autres... car pour la MetisS, tel un poisson dans l'eau, c'est le monde du silence et de la performance... MetisS, 8e temps !

Vendredi 15 Septembre:
Lors des essais qualificatifs du matin, la MetisS clôture ces qualifications pour la 70e édition du Bol d'Or avec le 17e temps.

Samedi 16 Septembre:
A 15h00, c'est de la 17e place sur la ligne de départ, et sur une piste sèche, que la MetisS s'élance avec Emmanuel Cheron à son guidon.
Emmanuel, relevant de blessures, part prudemment pour se placer au 30e rang.
A la 3e heure de course, la MetisS passe devant la ligne droite des stands en 14e position, avant la seule grosse alerte de ce Bol d'Or pour l'équipe du MetisS JLC Moto. Sacha Leblanc (première course au guidon de la MetisS) chute, heureusement sans trop de dégât pour lui et la machine. Le temps de réparer, la MetisS repart dans les profondeurs du classement, 42e.
La MetisS va entamer une remontée progressive pour accrocher la 31e place à la 4e heure de course, à 5 tours du Top Ten.

Dimanche 17 Septembre:
La MetisS continue sa remontée sans rencontrer de nouvelles alertes à part une fin de relais se terminant en roue libre sur panne sèche.
L'équipe du MetisS JLC Moto est parfaitement rodée aux courses d'Endurances ce qui permet d'avoir une grande sérénité lors des arrêts aux stands. De plus, le travaille sur le système de frein paye et l'on ne verra que 2 changements de plaquettes et disque pour ces 24 heures de course.
A la 10e heure de course, la MetisS retrouve sa position de qualification, 17e.
Au matin, un crachin vient perturber la ronde, mais Amaury va repousser les limites de la MetisS et de ses slicks sur cette piste qui est devenue maintenant très glissante, pour ne faire qu'un changement de pneus et ainsi éviter un arrêt supplémentaire que beaucoup feront pour chausser des pneus intermédiaires dans un premier temps et des pneus pluies dans un deuxième temps.
Passé cette alerte météo, et de retour en slick, à la 21e heure la MetisS rentre dans le Top 10 et se stabilise en 8e position.
15H00, la MetisS en termine avec les idées préconçues et montre, à ceux qui veulent bien le voir, que le concept JBB ne demande qu'à être développé "professionnellement" pour pousser les motos conventionnelles en dehors des podiums.

Objectif de saison atteint: (Un résultat au Bol d'Or)
 

8e place (scratch)
1ère place (catégorie Open)
1ère fois qu'un prototype finit dans le Top 10 en Endurance.

 
 

Après cette jolie performance, qu'en est-il des ambitions avoués ?
Pour Stéphane Vadé, le team manager du MetisS JLC Moto, faire que la MetisS et le MetisS JLC Moto brillent sur leur terre en 2007. (Le Mans)
 



Un grand BRAVO à tous pour cette belle saison qui montre la voie à suivre pour concrétiser les rêves les plus ambitieux et donc les plus fous.
 

 

Le Webmaster
(21/09/2006) 

 
- www.renna.fr -