PORTRAIT

Stéphane MEUNIER
(la preuve par la théorie)

Stéphane Meunier fait partie du microcosme JBB, il est celui qui a su expliquer le fonctionnement et la supériorité du concept JBB face aux autres systèmes, par la démonstration scientifique via les formules mathématiques.
Si l’apport positif du concept JBB sur une moto est palpable lorsque l’on roule sur route ou sur circuit, il est d’autant plus intéressant de pouvoir le prouver face aux incontournables septiques trônant dans le monde professionnel de la moto.
Stéphane Meunier a su mettre en formules pour expliquer scientifiquement, le pourquoi de la supériorité du système JBB sur une moto.

On comprend mieux, comment ce passionné (encore un) de la moto à su établir les théories sur l’efficacité du système JBB, lorsque l’on s’arrête sur son C.V.
Stéphane Meunier est agrégé de mécanique (1989) et enseigne "la construction mécanique", "l’étude des outillages" ainsi que "les matériaux pour le mécanicien" au lycée Durzy, à Villemandeur dans le Loiret. Mais il est aussi ingénieur de l’INSA de Toulouse en "mécanique option énergétique", et a travaillé auparavant à Alcatel Espace à Toulouse où il était ingénieur au bureau de calculs (mécanique et thermique pour des équipements de satellites).
 

 
 

Stéphane Meunier a rencontré Jean-Bertrand Bruneau en 2000 dans le cadre de son enseignement où il cherchait des thèmes de pièces à usiner pour les élèves de BTS avec un de ses collègues. Il n’avait jamais entendu parler du système JBB jusqu’alors malgré sa passion et sa pratique de la moto. Il connaissait bien sûr les "Elf" mais pas les "JBB" qui apparaissaient rarement dans la presse spécialisée.
C’est ainsi qu’a commencé la collaboration avec JBB dans la création de quelques pièces pour l’élaboration de l’Atomo. Stéphane aida à la mise à jour des plans dans un premier temps et commença à réaliser des modèles 3D. L’aventure Atomo finit en 2002 par le titre Protwin.

Aujourd’hui, Stéphane Meunier participe au développement des motos à système JBB, par sa technique de modélisation 3D, permettant l’étude et la réalisation de certaines pièces comme la roue avant de l’Atomo ou de la RenNa. Mais aussi par sa capacité à expliquer scientifiquement les réactions des motos à système JBB (géométrie et équilibre de la moto, centre instantané de rotation …).

 
Stéphane participe donc à l’évolution et à la direction à suivre ou à respecter pour ne pas s’égarer du bon chemin. Ses simulations chiffrées permettent de comprendre pourquoi certaines modifications sont à retenir et pas d’autres.
Professeur de profession, c’est lui aussi qui a réalisé le petit CD-ROM explicatif du système JBB, très facile à comprendre pour les néophytes.
Si Stéphane Meunier a été impressionné lors de sa rencontre avec JBB en 2000, c’est parce que pour lui c’est « La » solution qui s’impose. Et il a su le confirmer par ses avancées théoriques.

D’ailleurs, voilà ce que Stéphane répond à la question :
 
Webmaster: Que penses-tu du système JBB (comparativement aux autres..., par rapport aux études que tu en as fait..., par rapport à son avenir dans le monde du 2 roues) ?

Stéphane Meunier: J'ai progressé, il y a peu de temps, dans la théorie en comparant les C.I.R. (Centre Instantané de Rotation), du châssis par rapport au sol, d'une moto à fourche et d'une moto JBB. La différence est telle, que ces motos ne peuvent se comporter de la même façon. Et la théorie coïncide avec les analyses des pilotes sur le gain en motricité et au freinage.
En tant que mécanicien, ce système est pour moi supérieur à la fourche dans tous les domaines. Je crois surtout que cela va au-delà d'une simple modification de l'avant car cela a des répercussions sur le comportement global de la moto. Ainsi, l'arrière ne travaille pas pareil à cause de l'avant !
Les inconvénients actuels sont pour le moment industriels ou marketing. Inconvénient majeur pour nous : la roue n'est pas dans le commerce. Mais à grande échelle ce n'est plus un problème. Les autres pièces sont mêmes plus simples à produire : rotules standards, pièces simples. Faire de beaux tubes de fourche bien polis n'est pas franchement bon marché.
J'espère que nous pourrons faire quelques autres motos pour la route avant que le système ne soit odieusement piraté (comme BMW avec Hossack).
Je tiens absolument à ce que JBB soit reconnu pour son invention et reste incontournable pour son utilisation en série.

 
 
 
N’hésitez pas à aller visiter son blog, où vous pourrez suivre l’évolution de ses recherches sur la moto et le système JBB, ainsi que ses réalisations 3D et bien d’autres choses.
Comme tous ceux qui composent le microcosme JBB, Stéphane Meunier est très passionné et reste très abordable, alors n’hésitez pas à lui poser des questions et lui laisser des commentaires sur son blog.

 

Le Webmaster
(30/01/2006) 

 
- www.renna.fr -