NOUVELLE PARUTION
Motor Cycle News du 10 Septembre 2008
 

 Ecrit par webmestre │24 Septembrel 2008 │renna.fr

Le magazine MCN (Motor Cycle News), le plus grand magazine moto britannique et internationale, a dépêché son journaliste Michael Neeves pour venir tester le train avant JBB (T.S.S.).
Michael Neeves avait pu admirer certains prototypes JBB (RenNa 996 JBB, MetisS, Kawasaki JBB, JBB 250) en Juillet dernier sur le circuit de Nevers Magny-Cours lors d'essais privés. Rendez-vous était pris dès lors pour un essai sur piste du concept T.S.S. via la MetisS lors des préliminaires du Bol d'Or 2008. C'est donc en Août dernier que Michael Neeves est venu expressément sur le circuit de Nevers Magny-Cours pour réaliser le test lors de la deuxième journée des préliminaires.
Quelques semaines plus tard la parution du test était dans les colonnes du magazine MCN du 10 Septembre.

MCN 2008 - RenNa - MetisS

 
 

Et voici quelques extraits de l'article du journaliste essayeur Michael Neeves, traduit en français. Il va sans dire que le test a été encore une fois des plus surprenants pour l'essayeur.
 
 


Étrange... mais cela fonctionne !

Cette moto peut avoir “un drôle de train avant”, mais comme nous l’avons découvert c’est une véritable tueuse sur la piste.

Sans la large fourche d'une moto normale, le team peut employer un carénage de 250 GP pour un meilleur aérodynamisme et une meilleure protection du pilote également.

Le meilleur compliment que l’on peut donner à la JBB MetisS, comparé à une Bimota ou à une BMW (à train avant non conventionnel), est qu'elle n’est pas déroutante par rapport à une moto classique. Puisque le train avant JBB est très léger, simple et a peu de pièces mobiles, les informations du travail du pneu avant est immédiatement retransmis et il n'y a aucun pataugement ou à-coups dans la direction.

L'avant est particulièrement doux et onctueux, ce qui est une sensation étrange sur une moto de course montée en slick.

Avec le train avant JBB, les forces de freinage n'écrasent pas l’amortisseur avant, ainsi quand vous tournez et freinez en même temps, votre amortisseur avant remplit toujours son rôle s’il doit absorber une bosse. Pouvoir freiner plus tard et freiner fort jusqu'au point de corde, augmente considérablement votre vitesse d'entrée.

Le moyeu directionnel JBB fonctionne vraiment, vous laissant freiner plus tard dans les virages.

Avec une direction dont la géométrie reste constante, la moto reste saine et stable sur sa trajectoire dans et à la sortie du virage, et ceci vous inspire confiance.

Entrer dans un virage en freinant encore au maximum tout en contrôlant la direction facilement, et à chaque moment vous pouvez sentir la suspension continuer à travailler sur les bosses.

Avec les slicks montés en température, la moto roussit la trajectoire dans les virages comme une voiture Scalextric*.

Avec le train avant JBB, le team peut rouler avec un slick Dunlop le plus soft et évoluer pendant 3 sessions de 50 minutes durant une course d’Endurance. Un exploit incroyable.

Pendant mon court essai, le système m’a mis en confiance, et c’est sans aucun doute le meilleur des “drôles de train avant” que j’aie jamais essayé.

 

 * Voiture de circuit électrique, dont le train avant directionnel est encré dans un rail. (Scalextric)
 
 
- www.renna.fr -