STARTINGBLOCK®

(Le démarreur externe / lanceur électrique moto des champions)
 

 Le StartingBlock est une invention française des frères Brun qui se retrouve aujourd’hui sous les roues des plus grands. Concept adopté par les plus grands teams mondiaux, Yamaha Fiat, Tech 3…et déjà adopté dès 2010 par la nouvelle catégorie Moto2.
 
Rossi StartingBlock
Atomo StartingBlock

 
L’IDEE

Ce concept de lanceur ou démarreur électrique français est né en 2000 suivant le besoin de démarrer le prototype Atomo (Moto-JBB) de Michel Robert où Jérôme Brun était chargé du développement des motos JBB dont l’Atomo qu’il a su mener au titre Protwin en 2002 avec toute l’équipe JBB.
Avec un rapport volumétrique élevé, une faible inertie et un volume de circuit d’eau réduit le prototype Atomo était délicat à mettre en route et supportait mal de rester à l’arrêt. Le besoin était criant.
Comme le raconte Jérôme Brun à l’occasion de cet article, à l’époque sur le circuit d’Albi la moto surchauffait sur la grille suite à une procédure de départ longue alors que la moto avait été mise en route au stand de paddock, loin de la piste. En première ligne, Michel Robert ne put prendre le départ, la décision était prise : il faut une solution sûre pour mettre la moto en route en pré-grille et en grille de départ.
L’Atomo démarrera sur le StartingBlock la saison suivante.
Avant cette création de démarreur mobile, les motos du Team démarraient sur des rouleaux placés sous une roue motrice d’une voiture. Le problème de démarrage restait entier en pré-grille comme sur la grille de départ.
 
LA GENESE
Jérôme Brun nous raconte qu’entre cette décision et le premier démarrage, il y a eu le temps de la réflexion, différentes études de faisabilité et de coût selon les moyens du Team. Plusieurs pistes envisagées, thermique, pneumatique, électrique, par la roue arrière, directement par le vilebrequin, en sortie de boîte…
Le cahier des charges était bien clair, on devait pouvoir démarrer la moto seul, en tout lieu, plusieurs fois d’affilée si besoin. On devait pouvoir déplacer rapidement le démarreur, donc un objet qui soit facile à manier pour suivre la moto depuis les paddocks, souvent lointains de la piste.
Fred Brun se chargea rapidement de la conception du système de démarrage qu’il a défini avec son frère Jérôme Brun sur lequel ils se sont fixés. Rapidement il a fallut dimensionner la source d'énergie et la motorisation. Là les choses se corsèrent plus sérieusement. Il faudra quelques mois de consultations, essais, recherche de produits... pour ne pas trouver de solution idéale.
C'est au cours de cette phase qu'Eric Martin entre en scène, sa connaissance pointue des moteurs électriques ouvra de nouvelles possibilités aux frères Brun. Après différents essais, le but est atteint, la moto démarre !
 
LA VALIDATION
Après quelques mois d’utilisation sous l’Atomo, Eric et Fred décident de mettre en commun quelque argent pour reproduire une série de 5 exemplaires, se disant qu’il doit bien exister quelques autres machines difficiles à mettre en route. La démarche est timide mais le désir de continuer à développer le démarreur les anime.
Les premiers démarreurs sont emmenés au Mugello en 2002 sur un Grand Prix, et là ce sont les teams qui interpellent Fred dans les allées du paddock avec le démarreur en main. Adresse, tarifs et rendez-vous le soir auprès des machines pour essai : il y a un intérêt. Les essais sous différentes motos sont concluants, seul le revêtement des rouleaux est un peu trop agressif pour les gommes tendres.
Premier client, Guy Coulon en achète un pour lui afin de démarrer ses motos de collection personnelles, mais en fait aussi pour valider le produit en vue de l’arrivé du règlement 4 temps (passage du 500cc 2 temps au 4 temps MotoGP). Le test s'est avéré concluant, la commande tombe pour la première saison MotoGP. La série initiale de 5 unités est vite partie vers les stands et ateliers, l'aventure démarrait...
 
LA COMMERCIALISATION
Voici un outil pointu à construire mais pertinent dans ses performances et son usage qui rencontre son public directement auprès des teams du plus haut niveau.
De quoi donner quelques sueurs froides aux concepteurs lors des départs du MotoGP !
 

startingblock 46
 
Edwards StartingBlock

 
LE DEVELOPPEMENT
Le développement du système de démarrage StartingBlock est réalisé en collaboration avec les plus exigeants.
Ce sont en effet aujourd’hui les équipes Tech3 et Yamaha Italie qui ont le plus de recul sur les produits et plus globalement les teams GP et Superbike qui les ont utilisé que les concepteurs eux-mêmes ou les particuliers, collectionneurs ou coureurs.
En 2003, catastrophe, Fred quitte la vie au guidon de sa moto, il est alors cher, très cher à Jérôme son frère ainsi qu'à Eric, d'assurer une continuité, de maintenir l'existence de cette aventure qui est d'abord sa réussite.
Durant les années 2004 et 2005, le StartingBlock 12 volts a évolué suivant les besoins des équipes mais aussi de l’expérience acquise, la puissance est aujourd’hui supérieure aux premiers modèles, la transmission est plus efficace.
Arrive également début 2006 un modèle fonctionnant sur le secteur, en 220 volts, le courant domestique. C’est la pression des clients déjà équipés et ce qui est compris des usages quotidiens du démarreur qui mène les concepteurs à passer le pas. Ce démarreur doté d’une source d’énergie inépuisable, est utilisé pour tester l’allumage, faire monter l’huile, régler les rupteurs de nos motos anciennes préférées... Il devient un outil absolu : Deux fois plus léger, deux fois moins grand et deux fois moins cher que l’historique 12 volts. Il a pour lui un bon nombre d’arguments qui compense largement la dépendance à la prise de courant.
 
LA PRODUCTION
StartingBlock® est devenu une sorte de référence en matière de démarrage, souvent copié, mais jamais égalé, avec une gamme de produits adaptés à l'usage de chacun.
Pourtant, aujourd’hui la production n’a pas changé, les séries se fabriquent 5 par 5, pour chaque modèle, les commandes sont gérées de manière personnalisée, aussi bien pour les teams que pour les particuliers, les livraisons sont effectuées selon l’ordre des commandes et le suivi scrupuleux.

LA QUALITE
Aujourd'hui et avec la collaboration d'Eric Martin au côté de Jérôme Brun, le StartingBlock® est devenu la référence des démarreurs externes de par sa Qualité, sa Performance et sa Fiabilité dont l'univers impitoyable du MotoGP a su reconnaître et exploiter depuis 2002 et que le Moto2 a su reprendre à son compte dès sa génèse en 2010. C'est fort de cette Q.P.F. que le StartingBlock® est pérenne dans le monde de la moto au plus haut niveau de l'exigence comme chez le simple particulier qui aime tout autant avoir un produit d'expérience au concept sans reproche pour le servir à chaque moment important.
 
LA PHILOSOPHIE
L’histoire StartingBlock est menée avec envie et fraîcheur, sans compromis et à un sens au-delà du simple commerce pour ses concepteurs.
En mémoire de Fred Brun…
 

 
 
  
Vidéo StartingBlock®
(Démarrer de façon autonome)
 
 
 
 
 

Vidéo démarrage StartingBlock® Moto2-Tech3
(Test Ledenon - Moto2 Tech3 2009)
 

 
 
 

Vidéo démarrage StartingBlock® MotoGP
(Valentino Rossi - MotoGP 2006)
 

 
 
 


Venez découvrir toute la gamme StartingBlock® (démarreur externe / lanceur électrique pour moto) et ses accessoires sur le site officiel StartingBlock:

www.startingblockmotorcycle.com

Méfiez vous des contrefaçons.
 

 
 

 

Le Webmaster
(03/12/2009) 

 
- www.renna.fr -